Manali « happy new year » du 29 au 2 janv
 
  
     

Manali « happy new year » du 29 au 2 janv

Manali, Inde le 03/01/2017

Manali « happy new year » du 29 au 2 janv

 

Enfin nous y voilà : Manali

Après nos grosses galères précédentes on vient de faire 13 h de taxi dans lequel il fallait mieux fermer les yeux plutôt que de voir comment conduisait le chauffeur sur les petites routes de montagnes. Il s'est cru dans un rallye le gars !!

On arrive à l'hôtel à minuit, et on peut vous dire qu'on est exténué !! Il doit faire à peine 5 degrés dans la chambre et les toilettes sont à l'extérieur... Welcome to Manali !

 

 

Manali, une destination parfaite pour fêter le jour de l'an 

Contrairement à 99% des touristes occidentaux nous avons choisi d'affronter le froid des montagnes pour finir l'année. Tous vont à Goa, une ville du sud où il fait chaud, où il y a la plage et surtout la fête. Ce côté complètement dénaturé de l'Inde ne nous bottais pas du tout. On avait envie d'un peu de verdure ! Ce qui nous fait un peu flippé, c'est que tous les gens qu'on a rencontré nous ont dit que Manali c'est "mort" à cette période de l'année, "vous serez les seuls, tous les restos, les magasins seront fermés..." mais on est vite rassuré en voyant que beaucoup d'indiens ont eu la même idée que nous. Des centaines de familles et de jeunes sont là pour fêter la nouvelle année. Ce sont des indiens aisés, souvent venus de Delhi, qui ont envahis les rues. Certes quelques magasins et resto sont fermés mais l'ambiance est très festive et la rue principale, noire de monde. 

La particularité de Manali et de plusieurs vallées de l’Himachal est la production de "Charras" (haschisch) reconnu pour être le meilleur du monde. Pendant la saison chaude les champs sont couvert de chanvre, mais à cette période de l’année c’est plutôt la neige qui commence à recouvrir les montagnes. Manali, c'est aussi la base idéale pour des trekkings dans l’Himalaya. Pour nous ce sera avant tout, la ville des bons restos, de bons moments de farniente, l’hôtel avec une superbe vue sur les montagnes, des soirées blotties contre le petit radiateur que nous avons loué à l’hôtel et le jour de l’an 2017.

 

 

Manali, une belle destination

Manali comprend deux parties : New et Old Manali. New Manali, c’est la ville indienne moderne, chaotique à souhait comme toutes les villes indiennes. Old Manali, c’est le village au-dessus, plus vieux et beaucoup plus calme avec ses maisons en bois peint.

Notre hôtel se trouve dans le Old Manali et dès le lendemain de notre arrivée nous changeons de chambre. La nouvelle est grande, dispose d'un petit coin salon, de deux balcons, les sanitaires sont à l'intérieur et on a surtout une vue de fou sur les montagnes !! Le pied !! On a aussi loué un petit chauffage histoire d'apprécier pleinement de ce petit coin "nature", carrément reposant. On se croirait dans les alpes, dans une belle petite station de ski entourée de montagnes sauf qu'ici on ne fait pas de ski. Les premières pistes sont à deux heures de Manali. C’est la première fois du voyage qu’on a si froid. Les sommets des montagnes environnantes sont enneigés et les températures sont en dessous de zéro la nuit. Lorsque le soleil se couche, on voit un peu partout devant les habitations et les petites échoppes, les indiens se réunir autour d’un petit feu pour se réchauffer. La partie de la ville où nous logeons est vraiment charmante. Toutes les maisons anciennes sont en bois (afin de préserver les forets environnants, il est aujourd’hui interdit d’en construire de nouvelle), on dirait des petits corps de ferme comme vous pouvez le voir sur les photos.

 

 

Manali, une petite halte bien agréable 

On fait un peu comme tout le monde ici : lèche vitrine, bons restos (première fois que l’on trouve du poisson sur une carte), balade dans les rues piétonnes de la ville. On flâne tout en appréciant l'esprit joyeux et animé du centre de Manali. Les rues sont décorées, la plupart des grands hôtels on fait un sapin de Noël, des guirlandes décorent les vitrines... Le côté festif est très présent. Pour le soir du réveillon, comme pour le 24 décembre, les restos organisent des soirées. Il y a qu'ici qu'on a pu ressentir l'esprit des fêtes de fin d'année.

Les indiens que nous croisons sont super "branchés", ils sont beaucoup plus libérés que la population qu'on a côtoyée jusque-là. On les a vu dépenser sans compter, boire, fumer... D'apparence, rien ne nous différencie, ils sont certes un peu plus bronzés, mais leur style vestimentaire, leur mode de vie et de consommation sont les mêmes que les nôtres. Au milieu d'eux, on ne paraît pas si "étranger" que ça. D’ailleurs on se fait très peu interpelé ici, on ne partage pas de chai… On passe pour une fois incognito, et ça fait du bien.

Un après-midi nous avons participé à un loto sur la place publique. On ne risquait pas de gagner car on ne comprenait rien : le gars avait du mal avec l'anglais et débitait les numéros super vite. On avait toujours un train de retard mais on s’est bien amusé !

 

Happy new year !!!

Pour le réveillon on va manger dans l'un des seuls restos de la ville qui n'organise pas de fête. On préfère passer la soirée dans notre chambre, chauffage à fond, avec quelques pâtisseries et une petite bouteille, plutôt que de dépenser beaucoup d’argent et s’enivrer jusqu’au bout de la nuit.

Minuit sonne chez nous ! On vous souhaite à tous une belle et heureuse année 2017, une bonne santé, on vous fait pleins de bisous et on pense fort à vous. ????

 

 

Départ de Manali pour Dharamsala

Ravi de notre séjour à Manali, nous prenons aujourd’hui un bus pour Dharamsala. Les paysages pendant le trajet sont magnifiques, montagnes enneigées, vallées et falaises se succèdent. Le conducteur nous fait quelques petites frayeurs en s’approchant très près du précipice lorsqu’il croise d’autres véhicules, mais ça passe… On aurait sans doute profité un peu plus de la route, si on n’avait pas été malade sur le trajet…

 

 


 

Commentaires



Autres récits de voyage